Gastronomie et Aujourd’hui

22673613_s

Notre mode de vie change, coupé de nos traditions culinaires, nous redécouvrons la cuisine. Des engouements nombreux se profilent : succès des livres, magazines, sites internet, émissions de télévision …

Compte rendu de la Réunion-conférence N° 01

 le lundi  09 sept 2013,

 Se sont réunis au Bois Mangé à 19h30 les membres de GOURMETVIN

Sont présents : Florent DOSSARD, Xavier PARCELLIER, Rémy VINCENT, Pierre INFANTE, Martial HOCQUART, Jean-Pierre GROSSI, Frédéric MARTIN.

Invités : Mme Dominique MALVY journaliste de midi gourmand, Franck JUSTAMONT dit « GUS » traiteur à Beaucaire, Didier CADEL 

 

 

Après l’apéritif d’accueil,  la présentation de l’association par le Président Florent DOSSART et le tour de table rapide des participants, Martial HOCQUART nous présente son travail :

                                                                                              

« La gastronomie et aujourd’hui »                           

En voici un extrait

19377479_sAprès un historique de l’avènement de la nouvelle cuisine, voici ce qu’évoque Martial. Notre mode de vie change, coupé de nos traditions culinaires, nous redécouvrons la cuisine. Des engouements nombreux se profilent : succès des livres, magazines, sites internet, émissions de télévision …

Avec de nouveaux concepts de restauration rapide gourmande, l’explosion des marques « terroir » le renouveau des petits commerces de bouche ou l’éclosion de la « bistronomie » gastronomie de bistrot, inventive mais sans chichi et faisant la part belle aux produits bruts.

Les trentenaires enfants de soixante-huitards, aspirent à se réapproprier un patrimoine culinaire qu’ils considèrent, en tant que français » comme un marqueur identitaire. D’où leur soif d’apprendre sur un mode léger et convivial, qui conduit à l’émergence de la cuisine loisir de produits locaux et peu transformés. Enfin à l’heure ou beaucoup doivent se serrer la ceinture, l’avantage en praticité et rapidité, le fait maison est souvent moins cher.

Le fossé entre le repas quotidien et nomade, plus simple, et sa version gastronomique dans les règles de l’art, se creuse  

Certaines enseignes sont allées plus loin. En réconciliant le rapide pas cher, avec le sain et le bon, elles ont inventé le « fast-good » et sont montées en gamme proche du fait maison.

Partage Plaisir, convivialité entre copains est un loisir de plus en plus prisé quitte à se serrer la ceinture le reste de la semaine.

Enfin nous reproduisons et produisons dans l’alimentation ce que nous avons fait dans le vin : moins mais meilleur.

La folie du bon envahit. Les hamburgers deviennent « made in France ». Les secrets des cuisines de grand groupe. Le snacking se fait gourmet. Les produits, les produits, les produits… . Penser « la cuisine » c’est de plus en plus branché.

 

Les participants prennent la parole à tour de rôle pour développer des points particuliers liés à leur expérience